4
Je me souviens,

de bribes du passé,

le tien,

le mien,

le notre,

les erreurs que j'ai commises,

et tes réactions désespérées,

qui me terrorisaient,

tu m'avais légué,

une musique,

qui quand la solitude,

enveloppe mes pensées noires,

elle est là pour me rassurer,

mais sans toi,

car tu ne le souhaites plus,

tu as goutté à une nouvelle vie,

bien plus attrayante,

que le côté noir,

que nous avons en chacun de nous,

le pardon,

tu l'as eu,

l'accepter,

pour de faux,

sera qu'un vieux, souvenir au fil du temps,

tu feras partie de ces gens,

que je range en souvenirs,

catalogués dans des caisses,

dans mon esprit,

comme des cartons,

au grenier,

poussiéreux,

mais je garderai la chanson,

avec moi,

car elle me représente

« The Fragile »... — avec Audrey Wonderland.

Retour à l'accueil