Chapitre 21

Il n'avait plus de souffle...

Rien...

Je veux dire rien qui l'anime...

Aucun sourire...

Ni éclat dans ses yeux...

Il était trop jeune dans son corps d'adulte...

Trop vieux dans sa tête d'enfant...

J'ai retrouvé la dernière page...

Je l'ai retrouvé lui...

Et le fil de l'histoire...

Je sais qui je suis maintenant...

Plus la peine de faire semblant...

17h53 pas une minute en plus ou en moins...

D'ailleurs les visites s'achèvent bientôt...

Ouvrir le tiroir de bureau de papa...

Prendre le coupe papier...

Attendre qu'il s'endorme...

Lui crever les yeux...

Lui couper la gorge...

Me couper les veines...

Non...

Rester en vie...

Entre les deux...

Tu choisis quoi, toi ?

J'aime bien comment t'écris...

Me taper la tête contre les murs...

J'ai lu tout de vous...

Fracasser cette machine à écrire contre les murs...

C'est toujours contre quelque chose de toute façon...

Arracher les dernières pages de ma vie...

M'arracher tout court aussi...

Gamin, tu viens ?

Je t'attends...

C'est beau ici regarde !

De cette fissure il ne reste rien...

Qu'un passage vers un autre monde...

La première fois que je l'ai vu, c'était aussi la dernière...

Chambre 229, deuxième étage...

C'est trop calme ici...

La vue est belle...

Trop chaud aussi...

Une ombre dans un fauteuil voilà à quoi ça m'a fait penser tout de suite...

Qui rassemblait toute sa vie et ses souvenirs sur ses genoux repliés...

Endormis...

C'est moi ?

Oui je vous ai reconnu tout de suite...

A votre manière de parler...

Mossieur ?

Il doit se reposer maintenant...

Attendez !

Oui ?

Vous allez arriver en retard, vous savez...

Je...

L'amour n'attend pas...

Que vous soyez ici et c'est déjà trop tard...

Hâtez-vous !

Mossieur ?

Ca va, Mossieur ?

Sa main était si belle, fine et froide...

J'ai du m'assoupir un peu...

Ne ratez pas votre car, votre station, votre tour...

La vie est là...

Respirez je vous prie...

Soyez gentil...

Je sais pas pourquoi...

Je me mis à pleurer...

A cet instant précis...

Toutes les larmes de mon corps...

Enfouies en moi depuis toujours...

...

Retour à l'accueil