Chapitre 6
Tu penses je sais pas écrire...
Peut-être c'est vrai mais je m'en fous...
Je suis pas prof de français, je fais pas une dissertation et encore moins une analyse...
Tu crois que quand je dis je c'est moi qui parle et que je te parle ?
Que tout ça est vrai ?
Quand tu fais semblant de t'intéresser à moi ou de me manquer sans lire une ligne, une phrase de ma vie...
Tu crois que j'invente quand je te dis je t'aime ?
Qu'une claque ça fait pas mal ?
T'aimes bien en fait mais pourquoi on sait pas...
Tu penses que je suis triste...
Je sais pas non plus...
Non je gueule pas, je laisse couler et j'ai pas de fil conducteur à tout ça...
Pourtant je suis en file d'attente comme toi...
Y a rien qui nous sépare...
Tu crois je fous rien de mes journées pourtant tu me trouves si génial...
Qu'est-ce que tu veux de moi ?
On dirait des bouts de conversations volées dans la rue que tu te surprends à garder pour toi...
Ca laisse rien...
Non...
...

Chapitre 7
Où avez-vous trouvé ça ?
Dans une vieille maison qu'on était entrain de visiter pour le tournage...
Coincé dans une petite boite...
C'est incroyable...
J'ai pas de mots...
Personne ne l'a demandé ?
Ou déjà lu ?
Ca va rapporter un fric fou ce truc...
Et le petit, vous l'avez trouvé ?
Vous avez demandé aux voisins ?
Personne sait ce qui s'est passé ici...
Quelque chose d'affreux semble-t-il et ils sont partis du jour au lendemain, en laissant tout comme ça...
Comme aux Etats-Unis !
Des gens qui pètent un cable et décident de fuir...
C'était y a combien d'années ?
Je sais pas dire, aucune traces de vie, pas de photos, pas de nom, ça semble difficile...
J'aime bien ce genre d'enquête, on trouve un journal...
Et puis on peut imaginer que le petit a grandi...
Qu'il se passe pleins de choses...
C'est génial !
Et ça finit bien ou pas ?
Attends, je suis qu'au début...
...

Chapitre 8
Rentrer à la maison...
Non, je peux pas...
Souvenirs diffus...
Cauchemars à venir...
J'aime pas ça...
Quand tu sais il va se passer un truc et t'y peux rien...
Inévitable sensation...
Et y a la musique qui est un peu forte ou dingue...
Comme le feu crépite, le sang bat à ta tempe...
Et les gens dansent comme des gagas...
Mauvais présage...
La soirée va être longue...
La nuit courte...
Y a rien à foutre quand t'es insomniaque la nuit...
Tu peux qu'aller foutre ta vie en l'air ou boire des coups dans un bar minable avec tous les loosers...
Super choix...
Ils gagnent pas à être connus et te prennent tout ton fric...
Absence d'humanité c'est ça la nuit t'as déjà essayé ? On dirait une fosse aux loups...
J'arrive pas à arrêter le tremblement de ma main...
Même après un nouveau whisky...
Y a rien de plus fort que le whisky mais dans l'état où je suis ça me fait plus rien...
Je rêve plus tu sais...
Même ma vie me rattrape dans mes nuits...
Toi tu sais même pas la chance que tu as...
C'est drôle ou merveilleux, chez-moi c'est merdique...
Je sais même pas à qui j'ai l'honneur de parler...
C'est comme tu veux, chérie, ici tout le monde m'appelle Morgan...
Et toi ?
Moi ?
Oui c'est quoi ton p'tit nom ?
Putain à ce moment précis je savais déjà plus rien...
Laisse tomber...
Y a la lumière qui m'éblouit, ça me rend tout chose...
Arrête !
...

Chapitre 9
J'ai jamais autant eu mal au crane que cette fois-là...
A ce moment précis, tu te demandes surement qui parle encore mais c'est pas grave...
Morgan c'était bien un joli nom même si son sexe reste à définir...
Plutôt sympa comme garçon...
Plutôt conne comme fille...
Un peu des deux c'est un sacré mélange...
peut-être trop pour moi et mon système immunitaire...
Mais il connaissait bien le sujet...
Je t'avais jamais vu auparavant...
Je viens pas souvent...
Toi aussi tu dors pas ?
Non...
Tout va trop vite tu sais...
Ca fait combien de temps que tu l'avais pas vue ?
Dialogue avec moi-même...
Une clope ?
T'es pas face au miroir mais presque...
Tu penses que j'ai du talent ?
Je fais rien pour...
Enfin je veux dire pas exprès quoi...
T'es pas comme dans un self-service ici...
Bon j'ouvre le journal...
Il me frappe...
Je crois bien qu'il vient la nuit pour me frapper...
Je l'ai jamais vu...
Je me réveille avec des marques sur les bras...
Je crois il vient quand je dors ou dans mes rêves...
Mais je sais pas pourquoi...
S'il y a quelqu'un qui peut m'aider !
Aidez-moi s'il vous plait !
Monsieur ?
Monsieur ?
Vous m'entendez ?
...

Chapitre 10
C'est aujourd'hui et ça m'énerve...
David Bowie est mort...
Et je m'en fous...
Ca me fait pas de peine...
Il s'en foutait de moi quand mon père est mort...
Il le connaissait même pas...
David Bowie est mort...
Il avait 69 ans...
Et beaucoup de talents...
Ma vie n'a pas changé et la sienne, si, puisqu'il ne l'a plus...
A ce moment précis, j'écoute toujours ses chansons...
Même après sa mort, entendre une voix peut nous rassurer...
On regarde plus en arrière...
On pense pas mal...
On se cache...
On fait pas de poster...
On a du chagrin...
Et on continue à faire semblant de vivre alors qu'on perd une partie de nous...
Mon père est mort il avait 57 ans...
C'était quelqu'un de bien mon père, je lui ai jamais dit assez...
Tu vas faire pleurer ta mère, c'est pour ça je lui écris pleure pas maman...
Tout est bien, on ira plus au concert...
On continuera à rire et à faire tout ce qu'on veut car l'écrire peut faire tout changer...
Et continuer d'inventer un réel moins terrible...
Tu m'entends ?
Tu m'entends ?
C'est à toi que je parle !
Réveille-toi putain...
Le journal a glissé de ma main...
Morgan était là, pas loin...
Boire un café fort...
Sans sucre...
Apre...
Ca l'est toujours après l'amour...
Une caresse dans ses cheveux me ramènent un peu à la réalité...
J'étais écrivain et j'avais carte blanche pour écrire des articles sur des blogs ou des statuts sur Facebook...
C'était mon job...
Rien pouvait m'arrêter...
Je pouvais tout inventer même qui j'étais...
David Bowie est mort hier matin, tu savais pas ?
Je pouvais plus cacher que je l'aimais aussi...
Je dois filer à l'aéroport...
Quelqu'un à aller chercher...
...

Retour à l'accueil