Chapitre 21

Ouvrir son courrier...

Vivre en replay...

Tu me vois pas dans le public ?

Moi ?

Toi ?

Déchirement de papier...

Bonnes ou mauvaises nouvelles...

A l'arrivée tout est syncopé...

Raclure de négatif...

On se parle plus...

On s'ignore...

On fait en sorte que...

Bruissement...

On s'ignore...

J'ai l'impression de vivre en posologie médicale...

Tout va se remettre en place...

On se cache...

Prescription...

D'un état cérebral à un autre plus émotionnel...

Docteur ?

Je suis fatigué...

Normal...

Quoi...

Ordonnance...

Froissage...

Après tous ces milliers de kilomètres...

Parcourus, vus et avalés...

Comme autant de sensations et d'odeurs corporelles...

3 grammes...

Comme autant de veines qui circulent dans tes bras...

Et font le tour de tout ton être...

C'était chouette, pourtant...

Ouais pourtant...

Tube digestif...

Un verre d'eau c'est l'extase totale...

Tout peut s'arrêter d'un coup...

Sans claquement de doigts...

Sec...

Brutal...

Comme un crotale...

Addiction comportementale...

Etre accro à toi sans sevrage...

Sans préavis...

Sans ersatz...

Methadone de toi...

A l'intérieur de moi je suis en première classe...

Bonne cam...

Intoxication corporelle...

Bonne place...

Anémie...

Tout est édulcoré...

La descente sur le quai est brutale...

Tout me heurte...

Les gens...

Le poids des choses...

Le temps qu'il fait...

Les gens qui s'embrassent et s'attendent...

Le vide créé de ton absence...

Comme si ça partait de là...

Tout...

Sans équivoque...

Entrer en gare...

Mettre le pied sur le beton armé...

Cligner des yeux face à l'obscurité et ses néons qui t'aveuglent...

Faire face...

Porter son poids sans bousculade...

Ton poids comme une carcasse accrochée encore à moi...

Comme une valise...

Tout se complique...

Tout est clair en même temps...

Voyage...

Je suis chez-moi...

Voyage...

Combien de temps j'étais parti...

Tout s'était arrêté...

Tout avait continué comme si de rien n'était...

Sans moi...

Sans toi...

Sans nous...

J'avais perdu ma raison d'être...

Je n'étais plus personne...

Juste une ame sur un quai...

Ne sachant plus vraiment ce qu'elle fait là...

Si elle venait de monter...

Ou si simplement elle s'était descendue...

Bang !

...

Retour à l'accueil