Chapitre 23

Je me sens d'humeur triste ce soir...

Ah parce que les autres soirs ?

Ouais...

Les autres soirs aussi...

Triste comme si mon amie avait disparu...

Je sais...

Ca n'explique pas ces choses-là...

Ca n'explique rien...

Alors je me dis, je dois être plus fort...

Plus fort que tout ça...

Ca devrait pas m'atteindre...

Ca devrait pas...

Non...

Pourtant...

Je suis triste...

Pourtant

Je suis habitué à l'être...

Toi...

Au fond de toi...

A l'être c'est un peu comme un appel...

Ouais...

Pourtant...

Moi...

C'est pas pareil...

C'est pas la même chose...

Plus fort que tout ça...

Ouais...

Après tout ce qu'on a vécu ces dernières années...

Je suis imbattable...

Increvable...

Enfin...

Je devrais...

Vivre avec cette foutue incapacité à se sentir bien...

Vraiment bien...

Etre trop aimé ou pas assez...

T'as pas le choix...

Entre les deux t'es rien...

C'est quoi que tu recherches ?

Au fond ?

Au fond de toi c'est quoi la même chose ?

Sensation d'incomprehension...

Volubile...

Je cherche quelqu'un qui me ressemble et qui soit totalement à l'opposé de moi aussi...

Ca n'existe pas...

Bon au moins ça a le mérite d'être clair...

Tu es ton seul ennemi amigo...

Je suis fier de toi...

Même si tu comprends rien...

On s'éloigne plus de jour en jour...

Les souvenirs se detraquent...

Les sensations de t'avoir tenue près de moi je sais même plus ce qui s'est passé...

La sensation qu'on s'est pas dit au revoir aussi...

C'est pire qu'un adieu ou un échec, la disparition de quelqu'un...

Tout ton être merde j'arrive pas à me concentrer...

Je cherche les mots...

Je bafouille mon aigreur...

Pourtant je ne devrais pas avoir de la haine ou la nausée...

Je ne devrais même pas être triste...

Il faut que je me relise tandis que le train deraille...

Ou bien c'est la coke je sais plus...

C'est pour ça que vous êtes si créatif merde...

Mais on doit rien oublier...

Avec toi je me suis perdu moi-même...

Tu penses que j'écris bien ?

Que je me mets en avant ou en spectacle...

T'as peut-être pas tort...

Tant de choses à faire...

A faire encore...

Mais tu peux pas...

T'arriveras pas...

Quand tes jours sont comptés tu choisis quoi toi...

C'est un soir où tout s'embrouille et se mélange entre les lignes...

C'est  un soir pas cool où tout s'est arrêté...

Comme un somnambule...

Qui se réveille jamais...

Ouais...

...

 

Retour à l'accueil