Chapitre 25

Je dois pas oublier ton anniversaire...

Putain...

Mais t'as oublié le mien...

Foutu cerveau...

Incapacité à se rappeler...

Quelque chose d'important pour toi n'est pas pour quelqu'un d'autre...

Je n'ai plus ton numero de telephone...

De toute façon tu m'appelles jamais...

De toute façon tu m'écris jamais...

C'est triste...

Que tu fasses pas attention à moi...

Que je ne te manque pas...

Je dois prendre un taxi...

Si tu me lis tu sais bien que tout se passe en transport en commun aujourd'hui...

Même si je préfère 100 fois marcher à pied...

J'arrive à écrire en même temps que la télé marche à côté de moi et que je reçois des notifications...

Il parait que les gens qui boivent du café sont les plus créatifs...

C'est pour ça que je dois en boire beaucoup...

J'ai juste reduit les sucres...

Et rajouté du lait...

Ca doit être mon côté féminin qui prend le dessus...

Qui t'attire tant et te repousse aussi...

Tu n'es pas lesbienne pourtant...

Tu n'as pas besoin d'un ami ou d'un enfant...

Ni d'un miroir...

Tu préfères les salauds en fait...

Ce qui est laid quoi...

Etre artiste devrait m'attirer beaucoup plus d'attention que ça mais en fait je me suis trompé...

Y a que ce que je produis qui est intéressant...

Pas la personne...

Alors je me relis...

J'ai écrit juste 2 lignes dans mon cahier...

Mon jean est troué ça fait style j'ai pas d'argent mais je suis à la mode...

Mais en fait des jeans j'en ai plein mais je m'en fous...

Comme de l'argent...

D'ailleurs je cours pas avec ni après...

Ca m'interesse pas...

J'en aurai toujours...

C'est comme ça...

Je préfère courir pour rien...

Mais un panda t'en as déjà vu toi en vrai je veux dire ?

Des pandas ?

Ca fait drôle de croire qu'on en a jamais vu en vrai...

C'est pas possible...

Y en a style que 2 en France...

Et moi j'en ai déjà vus...

Je suis désolé...

J'arrive pas à me concentrer...

A pas penser à autre chose...

Qu'à toi...

J'ai bloqué...

Je sais pas quoi dire...

Te dire...

Comme si tout pesait 3 tonnes...

Et cette incapacité à m'en sortir...

Tu comprends pas c'est limite énervant...

Pause...

Je mets la pause...

Je laisse tomber...

3 mois je crois déjà...

C'est bon stop...

Je devrais penser à autre chose...

Penser à autre chose...

Penser à autre chose...

Penser à autre chose...

Mais...

Il ne pouvait pas vivre sans elle...

Alors...

Je perds l'inspiration...

Un petit peu plus chaque jour...

Alors...

Je devrais compenser et faire plus de sport et dire des gros mots...

Oui car parler mal ça peut aider ils l'ont dit à la télé...

Je devrais manger aussi plus de fruits et de legumes et finalement arrêter le café aussi et le lait aussi et le sucre aussi...

Enfin tout ce qui est sucré aussi...

Finalement boire que de l'eau...

Je me trouve gros...

Je fais 67,2kg...

Peut-être plus maintenant...

J'ai l'impression sale impression que je vieilli malgré tout...

Que je peux perdre mes mots, mes dents ou mes cheveux...

Que je me traine...

Que finalement je périme...

Car j'arrive pas à suspendre le temps...

J'ai jamais compris comment tu avais reussi toi...

Une fraction de seconde ou tout était suspendu...

Comment une seconde pouvait durer des jours...

Maintenant c'est plutôt l'inverse...

A mon age on doit plus faire d'ourlet à ses pantalons ou mettre des teeshirts ou manger avec maman...

Ouais...

Amours toujours...

Merde...

Je fréquente les cimetieres car c'est appaisant...

Et puis...

Pourquoi tu souris chaque fois qu'on te prend en photo...

C'est automatique et agaçant...

Souris ! Souris ! Mais souris, putain !

Clic !

Clash...

...

Chapitre 26

La maison des Grimaldi est pourie...

C'est comme ça que commence cette histoire ce soir...

Un peu pourie quoi...

Enfin...

Un peu en vrac quoi...

Comme si tout se mélangeait...

C'est drôle...

C'est la famille de Monaco qui aurait acheté le cabanon de mes grands-parents pour faire une villégiature...

Fille déagréable...

Voleur de sac...

Combien de chances pour que ça arrive...

Qu'ils se rencontrent...

C'est marrant...

On fait tous semblant de respecter les doses des medocs tandis que les papillons de nuit horribles niquent dans ta cuisine...

J'ai le cerveau en compote mais j'aime pas la compote de cerveau...

J'aime pas te voir ou te croiser...

Quand je suis dans le bus encore un transport en commun, je tourne la tête de la fenêtre...

Je suis allé chercher du sable...

Je me détourne...

Sans explication...

J'en veux pas...

Ou plus...

C'est pareil ? 

Non...

Je peux pas...

Je peux pas...

Je peux pas...

Te revoir...

Pas terrible comme histoire, amour...

Mais faut bien commener et toi t'aime bien lire aussi...

Mince...

Tout...

Non...

Pas tout...

Non...

Ce ne sont pas des poèmes..

J'aime pas quand tu dis que tu m'aimes pas...

Ou que tu m'aimes en ami, j'aime pas...

Je suis un gosse à qui on force à mettre un truc dans sa bouche sans savoir au fond si ça lui plait ou pas...

Mais c'est un non categorique...

Le non...

J'aime pas savoir être que je suis impossible ou impensable à imaginer non...

Au départ ça sentait bon...

Ouais...

Trop...

Enfin ça cachait l'odeur d'un truc...

Peut-être...

Ma voisine était morte je m'en étais pas rendu compte...

Non...

En fait ça puait vraiment...

Oui...

Je sais pas ce qui s'est passé ni combien de temps il fallait pour que je m'en rende compte et pour que je réalise qu'en fait c'était moi qui l'avait tuée...

On admet jamais ses erreurs encore moins un crime et j'avais tellement de choses à faire, putain...

Vous la connaissiez ?

Non pas du tout...

Pas plus que ça quoi...

Mais vous avez rien entendu d'inquiétant ?

De quoi d'inquiétant ?

J'étais juste venu lui rendre le bouquin qu'elle m'avait prêté...

Alors vous la connaissiez ?

Non pas tant que ça...

...

Chapitre 27

Oh oui ça se complique...

La bouche pleine de gateaux...

La musique à fond...

J'aime tellement la musique...

Et les gateaux...

Que je mourais avec un paquet de biscuits...

Ouais car il doit y en avoir plusieurs...

Sur un air de jazz...

Ou autres...

Mais un truc que j'aime bien...

D'ailleurs à la ceremonie vous avez intérêt à bien choisir...

Je veux pas partir sur l'air d'Ave Maria...

Peut-être...

Enfin c'est inéluctable comme la vie...

Comme la succession des jours et des nuits conséquentes à rien du tout...

A moins d'avoir la possibilité d'aller en Norvege...

Où la nuit dure tout le jour...

Bref...

Des gateaux bio si possible...

Je m'étais pourtant promis de faire le regime mais au moins j'ai bonne conscience...

Mangez au moins 5 biscuits et glaces par jour...

Un autre café pour finir la soirée s'il vous plait...

Je te l'ai dit je me lève tôt et je me couche tard c'est ça mon secret...

J'ai l'air pressé aussi...

L'air d'avoir moultes choses à faire...

Fallait le placer ce mot moult...

C'est pas souvent...

Ca veut dire beaucoup...

Jusqu'à ce que la fatigue m'étraine...

Ca aussi fallait le placer...

Tout commence à se vider chez_moi...

Je parle de mon démenagement...

A coup de tasse de déca...

Ouais...

Arrêtez de croire que je suis aussi bête que vous...

J'ai même garder tous mes classeurs de cours  de la fac...

Et mes diplomes aussi...

Ca fait toujours chic à montrer...

Style ils sont collés sur le frigo...

Check my hand mec...

Les autres sont tellement vides...

Les gens on dirait ça les fait chier...

J'ai le droit de boire du café merde !

Où j'en étais déjà...

A la fille qui est morte...

Ta voisine...

Ouais ben j'ai jamais lu le bouquin qu'elle m'a prêté...

C'était juste manière de lier conversation...

On dit connaissance...

Ouais bon c'est pareil...

Pas tout à fait...

Après ?

C'était dans l'ascenseur qu'on se croisait tous les matins...

8h15...

J'entendais ces 3 verrous s'ouvrir puis se fermer sur le palier...

Et je l'a suivait exprès pour être là au même moment où nos doigts se frolent sur l'interrupteur de la cage d'escalier...

Oui tout était minuté même le matin...

Mais vous êtes écrivain ?

Aussi...

C'est à dire ?

Quel rapport avec l'ascenseur ?

C'était quoi le livre ?

La nuit tombe...

C'est de qui ?

Non c'est une constatation...

Regardez...

J'aime bien les étoiles...

Ce moment où tout s'appaise...

Et alors ?

C'est de qui ?

Et on rentre dans l'histoire maintenant...

... 

Chapitre 28

Maintenant..

Ouais...

Il était plutôt vert...

Qui ça ?

L'intérieur de l'ascenseur...

Je le prenais souvent...

Même si j'habitais au 2e étage...

Juste après elle je sentais encore les effluves de son parfum le long des corridors crades...

C'était drôle comme sensation...

Ses cheveux pouvaient te froler par inadvertance...

Electrique érogène...

Pour te dire la vérité je m'en foutais qu'elle me capte pas...

Mais rien qu'imaginer qu'elle me capte c'était...

Electrique érogène...

Bref je m'en foutais pas...

Pas trop mais bon...

Tout était déjà écrit...

Edulcoré...

Sensationnellement plat ou bien ?

Edulcoré...

Asseptisé...

Comme une chambre d'hopital, le neon en plus...

Ca donne des droles d'ombres...

Comme si ses cheveux s'entortillaient autour de moi...

Senteur menthe Vichy...

Quand tu t'endors...

T'as l'impression de peser 3 tonnes...

Que tu t'enfonces dans le canapé...

Happé...

T'as saisi ?

Tu vois ce que je veux dire ?

Bien...

A l'aise...

Bien...

Tout ce qui a autour de toi te suit aussi dans cette descente...

Comme si la tapisserie glissait le long des murs...

Putain ce que c'est kitsch la tapisserie...

Comme si toute ta déco, tes étagères et tes tableaux te quittaient avec tous les livres et le bazar qui va avec...

Cette impression de légereté et d'étrangeté qui s'en suit et l'incapacité omnipresente de pas bouger d'un centimetre...

Tu t'en fous et pas à la fois...

Bref tu t'en fous pas...

Carrément pas...

Effort surhumain...

Le drap s'enroule autour de tous tes membres, ta bite aussi, et se plaque sur ton visage pour t'etouffer, le drap...

Comme un linceul tu descends...

Nu...

Drapé...

Voilà pourquoi je ne rêve plus...

Je me force à plus rêver...

Incontrôlable...

Omniscient...

Tu t'en poses des questions, la nuit aussi...

Rien ne va même quand tu fermes tes putains de paupieres...

Même l'obscurité totale...

Désynchronisé...

Comme si tu avais des coupures sur tous les bras...

Qui suintent...

Comme si ta peau se decollait de tes os et de tes muscles, bon appetit bien sûr...

Tu t'enfonces...

C'est inexorable mec...

Les bruits s'écartent de toi...

T'es bien...

Tout est sensation...

Mécanique érogène...

Rien ne s'amplifie...

Tu es mort ?

Non, tu dors...

Ah !

Vous êtes arrivé...

C'est le rez-de-chaussée

...

Chapitre 29

J'ai envie d'être drole mais j'ai envie de me fouttre en l'air...

C'est une drole d'expression quand même...

Ca veut dire que t'atteint pas ton but en gros...

Ouais en gros...

Sensation d'inutilité...

Ou un brin de betise...

J'ai envie de rire que sauter par la fenetre quand t'habite au rez-de-chaussée c'est déprimant...

Rien ne va mais alors vraiment rien..

J'essaye de changer de style mais j'arrive pas...

J'essaye de t'oublier mais quand tu refais surface je suis hors-de-moi...

Et je sais pas quoi faire...

Je devrais te dire les 4 vérités en face mais je suis né gentil...

Et puis j'ai pas envie de te faire de la peine...

J'aimerais juste en finir...

Pas évident à envisager en fait...

Les gens me comprennent pas...

Ils disent tu vas faire une connerie...

Ils comprennent pas qu'en fait c'est peut-être bien...

Tu sais petit y en a qui ont pas choisi...

Ouais mais bon...

Dans ces moments-là qu'est-ce que t'en a à carrer des autres...

Enfin bon j'essaye dêtre drôle...

J'y arrive pas merde...

C'est comme l'histoire du type qui veut se pendre...

Déjà une corde c'est pas facile à trouver chez-soi...

Un truc pour t'accrocher aussi alors il l'accroche au sol, monte sur sa chaise et tombe...

Par terre...

Tu vois que c'est drole...

Non...

Cette faculté que tu as je le sens tu devrais l'exploiter...

Ah !

Reprends le cours de ta vie, petit...

Te laisse pas abattre...

Qui c'est qui me parle putain !

Fais tes listes des choses que tu voulais faire...

Il est temps de grandir aussi...

Aussi...

Merde...

Merde...

Merde...

Merde...

N'oublie pas tes projets...

Pars en voyage...

Ouais...

Oublie-la-le-les...

Pars...

Tu remarques...

Juste...

Cette tache...

Juste...

Sur le sol...

Sang...

Pas le mien...

Pas...

Je sais pas quoi te dire...

Quoi faire...

Tout autour de moi me donne pas l'impression de bien aller...

Je dois fermer les yeux et frotter...

Pour que ça s'efface...

Tu es la goute de mon sang...

Qu'est-ce que j'ai fait ?

Je me rappelle plus...

Dernier indice de vie...

D'être vivant...

Quand tu en as plus t'as tout compris...

Ca va pas ?

Non...

Tout se mélange encore plus...

Avez-vous déjà couru dans une pente ?

Sensation étrange que vous allez trop vite...

Que vos membres vous entrainent vers une chute brutale...

Effrénée...

Que ça va faire vraiment mal...

Attends toi au pire...

Tu pourrais simplement dire que tu es content de me voir, non ?

Et en même temps ça vous faire rire...

Une chute...

Chaque personne est une blessure qui fait mal au coeur...

Ca va pas ?

J'arrive pas à être drole...

A rire...

Une trame est déjà écrite...

L'autre t'as tout compris...

Enfin je crois...

Enfin mais enfin qu'est-ce que t'aimes chez-moi...

Tout...

Non je deconne...

Rien...

...

Chapitre 30
Comment résumer sa vie en quelques lignes...
Comment résumer sa vie en quelques lignes...
J'aime bien répeter les choses...
2 fois...
Ouais...
Y en  a qui ont reussi moi j'ai jamais pu...
Même pas une fois...
Tu sais...
Quand j'y pense...
On peut pas...
Non on peut pas mettre quelqu'un au vide ordure...
De quoi tu parles ?
Chuis fatigué...
Sans note d'espoir...
C'est de l'écriture, hein...
Jeter sous pretexte qu'on ne t'aime plus c'est ça qu'on dit ?
Ouais c'est ça qu'on dit...
Jeter...
Tout ce que tu as fait avec le, la, lui, elle, ça part pas au déchet...
Au rebut...
Non...
Tu peux pas...
Non...
Je peux pas...
Pourquoi j'écris bien...
Pourquoi ça te parle tant...
Tant...
Pense au recyclage...
En décalage...
Tu sais bien que je t'aime...
Tout foutre en l'air n'a pas de sens vraiment irraisonné...
T'es même étonné de t'en sortir...
C'est superflu...
Je sais même pas s'il faut mettre un x à la fin...
Une croix quoi...
A quoi bon...
Rien n'a d'importance...
Tout est léger...
Superficiel...
Mais quand ça te touche au plus près de ton ame...
T'es peut-être perdu...
Ou alors t'as tout gagné...
Ca dépend où tu places tes priorités...
Pas de longueur d'avance....
Non...
Juste rescapé de soi-même...
C'est ce qu'on dit...
Enfermement mental...
Emprise psychique...
Corps pour elle...
Corporelle...
Tu peux pas resister...
Je peux pas te retenir...
Comme une éjaculation...
Tu peux pas te retenir...
Même si ton cerveau intime l'ordre à ta bite tandis que ton coeur palpite...
Défebrile-moi...
Avant que je lache...
Tu pisses toute ta vie sans t'arrêter une seule fois... 
Des litres de toi...
Mais te souviens-tu quand on se tournait autour...
C'était juste bien...
On s'attendait chaque fois...
On se manquait tout ça quoi...
Ce qu'on est devenu...
Sans cette partie de nous...
Méconnaissable...
Inssaisissable...
Que tu peux pas comprendre...
Tu pourras, toi ?
On peut pas tout effacer....
Comment résumer ma vie en quelques mots...
Avant que je lache...
Avant que je...
Avant que...
Avant...
A...
Vent...
C'est comme ça que se termine cette histoire...
C'est con, hein ?
Ouais...
...
Retour à l'accueil