Chapitre 24...

Ecrire n'avait plus d'importance...

Vraiment ?

Je sais plus...

Enfin j'avais l'impression d'être quelqu'un de totalement virtuel...

Qu'on voulait pas voir mais qui se devait d'être là pour répondre aux solicitations diverses et variées...

Texto, sms, mail, private message, telephone, coup de fil, lettre, carte postale, repondeur, sonnette, bip et j'en oublie certainement...

Ouais...

Certainement...

J'avais perdu toute faculté de songes...

Aussi...

Tout allait trop vite...

On passait son temps à passer son temps...

A écouter des musiques bien plus belle que la vie même...

Meilleures que celles que je composerais jamais...

Rien n'allait...

Tout tournait en rond...

Le gout de rien...

On se faisait passer pour d'autres personnes...

Plus importantes...

Le gout de tout...

Moins importantes...

Monte le son...

Arrête de courir...

Tout allait...

Bien ou mal on s'en foutait...

De tout...

Comme quand on est amoureux...

En fait...

Oui...

C'est ça...

Non...

Enfin...

Oui c'est ça...

...

Retour à l'accueil