Chapitre 1...

Salut !

Ca va ?

On s'connait ?

Wé un peu...

Un peu qu'on s'connait...

Ah bon...

Ca fait longtemps alors...

Ou si peu...

Il me semble...

Ca va ?

Wé j'te dis...

Rhooo tu vas pas me le demander toute la soirée...

Tu t'rappelles de moi alors ?

Enfin tu voulais me dire quoi ?

Tac-o-tac tu t'rappliques et direct t'annonces la couleur...

T'as serré ?

Non ça y est ...

Chuis écrivain...

Ah !

Mdr...

Cette annonce avait fait un effet qui oscillait entre la pétrification et l'effondrement...

Un peu comme si j'venais de faire mon coming out...

Ben quoi j'ai le droit de l'annoncer, non ?

Je préfère les stylos aux machines à écrire...

Ah !

Bref t'aurais vu sa tronche c'était pareil...

Ecrivain c'est pas la mort quoi...

T'imagine on voudrait faire un défilé pour tous...

Dans les rues...

On vit une drole d'époque quand même...

C'est ça ta nouvelle histoire ?

J'ai attendu tout ce temps pour que tu me dises wé c'est trop génial tataatat...

T'es sûr que ça va ?

Là ?

J'te sens pas du tout...

Encore des doutes et autres contrariétés ?

Non...

Pas du tout...

Je te croyais plus inspiré que ça...

Chuis déçu...

Et pis j'aime pas ta nouvelle façon de parler...

On dirait un jeune coincé dans un corps d'adulte...

Ca se fait pas...

T'es malade...

Bref encore une histoire sans histoire...

Wé...

Mais j'espere...

Nan...

J'te jure...

Je vais essayer de la terminer...

Celle-là...

Ché pas...

Je suis perdu...

Non...

J'me suis pas trouvé...

Dans ce monde...

J'ai pas rencontré celle que je cherche vraiment...

T'es sûr ?

Tu dois coucher avec beaucoup de femmes...

Je sais pas...

C'est quoi qui compte ?

J'ai envie de me brosser les dents...

Tu sais la sensation qu'il y a quelque chose qui coince dans  un micro-millimètre de dents et qui te gène...

Ché pas...

J'arrive pas à expliquer cette sensation de vide...

Minime...

Sensation de fuite...

Sensation de tomber...

Sensation de perte...

Pleins de trucs que j'aime pas...

J'ai pas envie de m'oublier...

De t'oublier...

Et qu'on m'oublie...

Se foutte de moi...

Qu'on fasse pas attention à moi...

Alors que moi oui...

Moi chuis là...

Tout se mélange...

Et alors ?

Quand tu rêves tu essayes de tout expliquer toi ?

Wé la sensation d'être comme dans un rêve...

Bref...

T'es ennuyeux...

A ce qui parait...

Ou pas...

J'voulais te dire aussi...

Quoi ?

A qui tu parles ?

Ben à toi...

J'taime toujours...

J'ai jamais cessé de t'aimer...

Chaque seconde qui passe tu me manques...

Je sais bien que tu es avec quelqu'un...

Que tu l'aimes aussi...

Tellement...

Mais ?

Je suis content...

Quand même...

Mais ?

C'est assez bizarre à expliquer...

Essaye...

Je t'écoute...

C'est un peu comme si t'avais survecu à la Death Valley...

Tu sais...

La Vallée de la Mort qui tue...

J't'jure c'est risqué...

L'adrenaline...

Et tous les autres mots en pine comme atropine...

Très peu on survécu...

Je comprends rien mais c'est marrant...

Bref...

Tu m'avais manqué...

T'es toujours comme ça toi ?

J'te jure...

Ce qu'il faut pas entendre...

Ma jambe était cassée...

Tout allait bien...

C'est vrai ou pas ?

Tu fantasmes ?

Tu délires ?

Tu veux coucher avec moi ?

C'est ça que tu veux savoir ?

C'est ça...

Tu te sers toujours de ce que tu entends à droite et à gauche...

C'est ça...

Je sais pas...

Je suis comme un rappatrié sanitaire en quelque sorte...

Mais pourquoi tu fais tout ça...

Je m'étais trainé jusque là et je devais quand même allait au boulot...

Que ça me plaise ou non...

Retourner dans un train train pas quotidien...

Qui te ressemble pas trop...

Mais auquel tu t'habitues...

Sans faire trop semblant...

Obligé quoi...

Comme d'hab' quoi...

Quelle idée quand même...

C'est cette folie que j'aime chez-toi...

T'es barje...

Normal que t'attires que des gens differents quoi...

C'est bon j'peux finir ?

Ouais vas-y...

Fais-toi plaiz...

C'est toi l'écrivain...

Bref...

Le sang ça tache quand même...

Wé le sang...

Et tu passes pas ton temps avec une saliere dans ta poche...

C'est ce qu'on dit...

C'est de la connerie...

L'os de ma jambe est brisé...

Ah je croyais que ton coeur aussi...

Aussi...

Mais il me sert pas à marcher lui...

L'os depasse de la jambe de mon pantalon et ça a fait un trou...

Je l'avais acheté cher ce putain de pantalon en plus...

Style en solde ça avait fait 100 à la place de 200 c'est dire...

Ca fait stylée quand même...

T'imagine même pas...

Le mec il est écrivain, il revient de la Death Valley avec la jambe brisé et il part au boulot comme si de rien n'était, tout ça pour essayer comparer les sentiments qu'il a envers une fille qui est amoureuse d'un autre garçon...

C'est bien parti on dirait...

...

 

Retour à l'accueil