Deuxième jour...

T'es du genre à prendre ton 4 heures à 5 heures, toi...

C'est dire...

T'es comme un portable avec la sensation d'arracher la carte sim...

Desimlocké quoi, de la vie...

Mais pas bloqué...

Juste freiné...

Y a des trucs que j'ai du mal à comprendre en ce moment...

Style pourquoi je ressemble à un gosse bien fouttu et amoureux de tout le monde...

Et pourtant si vieux..

Que le fait de vieillir même me terrifie...

J'ai pas mal de qualités mais à quoi ça me sert d'en avoir ?

J'en ai marre qu'on m'aime pour ce que je suis ou pas...

Et une impression de stagner...

Un peu que pour ma bite...

Ou ma poire...

Organe sexuel, quoi...

Un peu comme ton tee-shirt tout déchiré...

J'avance dans la vie comme ça...

Y a comme un malaise quand tu bandes mais que t'as pas envie de te branler...

Oui aujourd'hui c'est dur enfin je me comprends...

Comme si le désir même était annihilé...

Alors tu te forces quand même...

Juste pour te dire c'est bon ça fonctionne encore...

Rien n'est perdu...

Tout est fonctionnel...

Je suis pas cassé...

Opérationnel...

Et nerveux...

Ca va avec...

Dans ton corps caverneux...

Tout se joue entre ton cerveau et ton coeur...

Entre les deux, c'est toi...

Toi et tes putains d'erreurs...

Et de doutes existentiels...

L'impression de vivre dans un autre siècle déjà ou dans une autre langue...

Et d'avoir raté la periode des alchimistes...

Je sais pas ce que j'ai fait dans une autre vie mais ça devait pas être drole...

Stupid Hotel...

Ca veut rien dire...

T'es même pas rigolo...

Neuneu...

La fête à quoi...

Branlette pseudo intellectuelle...

Tu laches rien, hein...

Même ton stylo ne vaut rien face à une boite de caviar et des airs de...

Rien...

C'est ça l'estime que tu as de toi...

De moi...

Cantique de la loose à l'eau de rose...

Tout peut arrivé...

Tout est illuminé...

A regarder de la merde à la télé...

A bader des photos en 2D où tout est suggeré...

Dérive sentimentale de la salope sans peroxyde...

T'es violent avec les mots et les gens, toi...

Et doux en même temps...

C'est à cause des allergènes, ça...

Ou des monosyllabes...

Oui...

Non...

Oui...

Même la dope à un sacré gout de sirop sans sucre...

Sans bulle...

Sans erogene...

Sans rien...

Totale deprime en bouteille concentrée...

Envie de la jeter par la fenêtre ou sur ta gueule...

Même les connards rêvent de se faire enculer...

Enfin ça ira c'est que le debut de l'année...

...

Retour à l'accueil