Chapitre 1...

En fait...

Ca commençait par le début...

Très drôle...

Comme fin y a pas mieux...

T'aime écrire ou bien t'aime lire ?

Toi ?

On s'en fout...

Ou les deux ?

Rien à voir avec le titre quoi...

Mais il faut bien recommencer quelque chose...

Et c'est comme ça que ça commence...

Encore...

Tu fais chier dans la répetition des choses...

Et de cause à effet c'est pareil...

Pas besoin de se casser la tête c'est comme ça que ça fonctionne...

Tu vas dire encore une histoire sans histoire et t'as pas tout à fait tort...

Ecris la tienne d'histoire...

J'en sais rien tu sais...

Ouais je sais bien...

En supposant que...

Oui mais non...

...

Chapitre 2...

J'utilise à peu près tous les jours, toujours les mêmes, lettres...

Ca m'amuse...

Et y en a 26...

Mises bout à bout, comme si elles faisaient l'amour, entre elles, elles forment des mots, parfois avec du sens...

Souvent pas...

Les mots, c'est comme les histoires d'amour...

On peut en écrire, plein...

Ou rester illettré...

Illettré de l'amour quoi...

Des fois ça marche, et souvent pas...

Y a pas de dictionnaire...

Et tout le monde s'en fout quoi...

Des trucs du genre quoi...

Les gens c'est des êtres humains en fait...

Y en a qui croient que je fais rien...

Que ça sert à rien...

Que c'est pas bien...

Mais t'es adepte de quoi finalement ?

Je sais pas...

Si j'vais prendre l'habitude de réecrire tous les jours...

On verra bien...

L'habitude et le travail et le travail d'habitude...

Je devrais arriver à quelque chose...

Tu me suis ?

Tu crois pas ?

Je suis le mec qui a du style...

Et le style l'air de rien qu'il en a pas...

Mais tu m'aimes bien en fait...

Que tu le veuilles ou pas...

Car je fais des choses...

Je prends de la distance...

J'essaye d'être drôle...

Je prends de tes nouvelles...

Je vais voir ce que tu fais...

Et je te kiffe aussi sans être vulgaire même si je peux l'être H24...

C'est bander...

Une expression...

Avoir l'envie de te la mettre...

Au bout de la phrase...

Envie de te sauter...

La ligne...

Pas la caboche...

Ou si peu...

Envie d'être toi plus qu'en toi pour pouvoir faire l'amour avec moi-même...

Autofellation...

Tu te rappelles de tes rêves toi ?

Vaut mieux pas !

Bref ouais tu verras...

Y en a plein de bref...

Tu me suis ?

Se lever encore plus tôt et se coucher encore plus tard pour avoir encore plus de temps de vivre et profiter de toi sans ennui, sans se gueuler dessus...

A se faire des calins et se toucher les poils et les cheveux...

A enrouler nos langues une dans l'autre...

A se serrer à en entendre battre son coeur contre le sien...

Et sentir ton sang pulser contre moi...

Tu te demandes alors ce qui va se passer finalement de bien aujourd'hui ?

...

Chapitre 3...
Tout va trop vite et s'enchaine insensiblement...
Comme le sable et le sang qui s'écoule dans les veines de ta vie...
Que t'écrive bien ou mal ça n'avait pas d'importance...
Vraiment ?
Ouais...
Vraiment pas...
Des fois tu peux déprimer mais style 5 minutes car t'es tout seul...
Toute seule...
Mais en fait t'es habitué(e)...
L'ennui c'est la mort...
Et la mort d'un mortel ennui...
Alors fais plein de chose...
Achète ton ticket to ride...
Pars...
Et reviens...
Encore plus grand...
Encore plus vivant...
Amuse-toi...
Petit...
Renseigne-toi...
T'as peur de quoi ?
T'as peur de t'ennuyer, de mourir, de rien faire ou de trop en faire ?
Finalement la fin était placée au début...
Ca n'avait pas d'importance
... 
Chapitre 4...
En fait tu peux aussi commencer par la fin...
Si tu veux...
C'est comme un manga...
Tu peux rater un numéro si tu veux...
Prendre tout en cours aussi comme des bribes de conversation dans le bus ou à la plage...
T'es surpris d'écouter car tu peux pas te retourner pour dire fermez-la !
Et tu connaitras jamais la fin non plus...
Ni le comment du pourquoi...
Mais t'aimes bien...
Et puis d'un coup une autre personne s'installe à côté de toi pour te raconter sa vie...
Qu'elle était championne d'échec dans une brasserie...
Que chaque matin elle pourait bien manger 2 biscottes et demie car 3 c'est trop et 2 c'est pas assez...
Comment elle avait tout quitter pour être steno-dactylo...
Que son chien s'appelait Norbert et que c'était un pekinois et que toi de toute façon t'en as rien à foutre tu connais rien en chien et tu les aimes pas...
Que le pain à cet endroit précis de ton existence avait pris 5 centimes mais que le coût de la farine n'était pas côté en bourse...
Que de toute façon tu pouvais détester tout le monde car tout le monde passait à côté de toi...
Bref toutes ces choses qui paraissent insignifiantes finalement tu les écoutais avec attention...
Y en qui les font siennes, qui les font leurs quoi et y en a qui en reparlent à d'autres et qui les rereracontent à leur tour et que finalement ouais à la fin quoi, la fin de toute chose, si le soleil allait exploser c'était pas pour tout de suite...
Ouais ouais...
C'est bien ça...
Ouais !
...
Chapitre 5...
Ou alors rien n'avait d'importance...
Ni de sens...
*tain !
Ouais habitue toi, y en aura plein aussi...
C'est quoi ta drogue, ta cam, ton addiction ?
C'est toi...
C'est ça...
C'est combler les vides avec les vides de toi...
L'absence de ta presence...
Le manque...
Celui des heures aussi...
Le gaspillage de sens...
De secondes...
Aussi...
La perte de valeurs...
De repères...
Et tu crois ça va faire une histoire tout ça ?
A quoi ça va te servir ?
Encore une histoire pour rencontrer quelqu'un ?
Non...
C'est jamais ça le but...
J'écris c'est elle qui vient changer tout...
Qui chamboule tout...
Ca me fait rire, puis pleurer...
Enfin j'écris c'est le principal...
J'aimerais bien la garder cette fois...
Ouais c'est sur ça change...
...
Chapitre 6...
Miroir...
Jette-toi un oeil...
Cette fois j'ai décidé ça allait changer...
Face contre glace...
Claque...
Le travail commence maintenant...
Pas parce qu'il fait chaud à l'interieur de toi...
Non...
Pas parce que ton chauffeau ne chauffe plus ton eau...
Non...
J'ai la flemme...
Par où commencer ?
Tant de choses que je dois changer...
Et si c'était pas les autres qui avaient un problème ?
Merde...
J'veux pas un psy ou un coach merde...
J'veux juste quelqu'un qui m'aime...
A ce moment précis de l'histoire je fais une idée fixe...
Mais tu verras que ce n'est pas de ça qu'il s'agit...
Enfin que moi aussi... 
Un amour incomensurable c'est qu'on peut pas mesurer...
C'est pas gagner...
Pas de comparaison possible...
Jusqu'au boutiste...
J'en ai tellement laissé partir plein...
Vers leur propre bonheur...
Tu t'ennuies ? 
Moi aussi...
Non je suis pas difficile...
Je sais ce que je veux...
C'est toi qui veut pas de moi...
T'es sûr ?
Sûre et certaine...
Alors j'arriverais pas à te prendre contre-moi...
Et à te faire des bisous...
...
Retour à l'accueil