Chapitre 8

Déjà...

Ouais déjà tout ce temps...

Tous ces mots, ces lettres, ces sons, ces attachements, ces détachements...

Tu aimes toujours autant ce que j'écris à mesure qu'on s'éloigne...

C'est drôle...

Non c'est pas drôle...

La télé me gonfle, me soule et m'obstrue...

Je vais me refaire un café ça va peut-être faire redescendre la tension...

Mais j'ai envie de tout casser et jeter par la fenêtre...

Y a trop de chose à toi devant moi...

Même moi je veux m'arrêter...

Car c'est comme si je t'appartenais...

Je sers plus à rien...

Tu me réponds pas...

L'impression d'être déjà mort...

J'ai envie d'écouter un truc à la radio...

De la musique classique...

De créer un avatar de mon profil et de me faire passer pour une fille quoi pour embobiner les mecs...

Mais à la fin j'risque de tomber sur un mec comme moi...

Ca me fait peur cette ambiguité...

J'vais pas pleurer car je vais me faire de la peine en me traitant de tous les noms...

J'vais me barrer de moi-même et me réconforter en me jettant dans mes bras pour me serrer très fort...

Me faire des cadeaux à la fois feminin et masculin...

Me mettre des baffes et me gueuler dessus et tout ça quoi qui fait qu'on en est arrivé là...

Il t'a fallu tout ce temps pour t'en rendre compte...

Que mon corps ne t'appartiens pas...

T'as serré toi...

...

Retour à l'accueil