Chapitre 7

J'arrive pas à me concentrer...

Tu crois que j'vais y arriver ?

Hein ?

Oui...

Ferme un peu les yeux...

Non...

Ecoute !

Non je veux pas...

Repose-toi...

J'peux plus...

Même un peu...

Pourquoi j'y arrive pas...

Trop de bruits...

Trop de rien...

Trop chaud et trop de trop...

Je peux pas écrire quand je vais bien...

Non...

On se parle plus...

Oui...

Enfin pareil quoi plus trop j'veux dire...

Pas comme au début, quoi...

Tourne pas la première page...

Va à  la fin plutôt, non...

Correspondre c'est se correspondre non ?

Tu veux  que j'me mette à ta place, dis ?

Ca fait beaucoup de oui et de non ce soir...

Que regardes-tu à cet instant précis, hein ?

Tu me fais chier...

Qu'y a-t-il au tour de toi ?

La lampe est-elle allumée ?

T'entends ?

File-moi une clope !

Y a des gens, des yeux qui te regardent ?

Des mecs je veux dire...

Des mains qui te frolent ?

Des narines qui sentent ton parfum ?

Celui de tes cheveux...

Celui de ta peau...

Des gens que je connais pas ?

Celui-là, oui...

Je le connais...

Sensation d'étrangeté...

Pourquoi tu dis plus rien ?

Il est passé où ton foutu caractère ?

Te laisse pas faire, putain...

J'le crois pas...

Comme si t'étais écrasé une vie entière...

...

Tu croyais quoi ?

Attends...

Tout est calme...

Tu t'es vu ?

Il n'y a pas de lumière...

Non...

Y a plus rien...

Qui peut me retenir ici...

Je sens le froid qui s'empare de moi...

J'arrive à faire les  deux rôles t'as vue ?

Ton ombre...

J'ai l'impression non...

J'ai pas l'impression...

Mon ombre...

Tu vas faire quoi, toi,  quand  t'auras fini de m'aimer ?

On se mélange plus...

J'veux dire tu vas être triste, voire inconsolable...

Amour...

Et te précipiter dans ses bras ?

La retrouver ?

La ramener chez-toi quoi...

Pour la sauter je veux dire...

...

Pourquoi tu dis ça ?

Je sais plus qui c'est qui parle dans cette foutue confusion...

Tu es si belle...

Si beau...

On dirait un enfant...

Une enfant...

Tu veux jouer ?

Jouer à quoi t'en as pas marre d'être drôle ?

Tu te rappelles la première fois qu'on s'est parlé ?

Tu veux parier ?

Tes joues étaient toutes roses...

Je sais pas pourquoi...

Ca s'explique pas....

T'avait quel age ?

J'étais plus vieux...

Mais ça veut rien dire...

C'était y a longtemps ou si peu...

Des trucs comme ça ça marque...

Ouais...

Trop...

...

J'ai si froid...

...

File-moi une clope !

...

Non pas celui-là...

Non pas celle-là...

...

Chapitre 8

Déjà...

Ouais déjà tout ce temps...

Tous ces mots, ces lettres, ces sons, ces attachements, ces détachements...

Tu aimes toujours autant ce que j'écris à mesure qu'on s'éloigne...

C'est drôle...

Non c'est pas drôle...

La télé me gonfle, me soule et m'obstrue...

Je vais me refaire un café ça va peut-être faire redescendre la tension...

Mais j'ai envie de tout casser et jeter par la fenêtre...

Y a trop de chose à toi devant moi...

Même moi je veux m'arrêter...

Car c'est comme si je t'appartenais...

Je sers plus à rien...

Tu me réponds pas...

L'impression d'être déjà mort...

J'ai envie d'écouter un truc à la radio...

De la musique classique...

De créer un avatar de mon profil et de me faire passer pour une fille quoi pour embobiner les mecs...

Mais à la fin j'risque de tomber sur un mec comme moi...

Ca me fait peur cette ambiguité...

J'vais pas pleurer car je vais me faire de la peine en me traitant de tous les noms...

J'vais me barrer de moi-même et me réconforter en me jettant dans mes bras pour me serrer très fort...

Me faire des cadeaux à la fois feminin et masculin...

Me mettre des baffes et me gueuler dessus et tout ça quoi qui fait qu'on en est arrivé là...

Il t'a fallu tout ce temps pour t'en rendre compte...

Que mon corps ne t'appartiens pas...

T'as serré toi...

...

Chapitre 9

Dégage !

Je sais plus trop où j'en suis...

Quand tu me dis ça...

Ca fout la haine...

J'te dit je t'aime c'est pareil ?

Ca me rappelle des choses, des gens, des situations...

Toutes les fois où je me suis sentie seule...

Vraiment...

Paumée...

Mais qui es-tu pour me dire ça ?

Me parler comme ça...

Comme une gosse dans un orphelinat...

La sensation que personne sera bien pour moi...

Que personne viendra me chercher là...

Que je dois sauter le mur et créer ma propre vie...

En fait non j'arrive même plus à t'en vouloir tu sais...

C'était pas toi c'est tout...

Ouais c'est tout...

Point final...

Pas de suspension...

Ni virgule, ni ponctuation...

Tu me tues...

C'est tout...

Juste...

Oui...

Tu crois quoi ?

Hein ?

Dis-moi toi ?

Tu fais ierch...

Ca avance pas...

Ca continue pas...

Quand on aime plus on est mort...

Quand on peut plus aimer on est mort, amour...

Quand tu m'aimes plus ça me tue...

Tu es mort cheri...

Non morte...

Pareil...

Pas mieux...

Non...

Degage !

...

Chapitre 10

Enfin je crois...

Déjà...

Ca passe vite sans toi...

J'voulais être drôle j'ai mis le correcteur d'orthographe...

J'arrive pas à être absurde ce soir...

Tu sais style 1 piano s'est décrocher enfin il devait bien être suspendu à quelque chose et il m'est tombé sur la tête...

Maladresse ou malchance...

Toujours est-il je suis défiguré...

Pas que j'etais moche à la base mais plus du tout bg maintenant...

Les cervicales tordues à coup de notes de musiques...

Completement paralysé...

Ou récalcitrant ...

Aimez-vous Brahms ? 

Si c'est comme ça que ça s'écrit...

Et ?

L'espace d'un instant ...

Entre la vie et la mort...

Entre l'hypnotiseur et l'eau de Lourdes...

J'ai plus pensé à toi...

A la couleur de tes yeux...

Et combien je t'aime...

Et combien de je t'aime je t'ai pas dit...

...

Chapitre 11

Oui...

N'hésite pas entre pisser et dormir...

Non...

N'hésite pas à avoir peur quand il faut avoir peur...

Quand il faut niker avant de baiser...

Avant d'avoir mal quoi...

Avant de pleurer ou d'être triste...

Quoi...

Avant de regretter de l'aimer...

Tu peux l'aimer une fois oui...

Une putain de fois même...

Avant que tout s'efface...

Même...

...

Chapitre 12

Tu sais...

Non enfin tu sais pas...

J'aime bien regarder par la fenêtre...

La nuit...

J'te l'ai peut-être déjà dit j'sais plus...

Je radote...

J'ai l'impression quoi...

Sans doute l'age avancé...

La decripitude des ames et des neurones qui s'barrent en couilles...

Enfin...

Notre difference d'age ni fait rien...

Mais ce que j'aime c'est pas que j'vois rien quand il fait noir...

Mais plutôt l'absence de lumière et puis de sons...

Tu distingues plus rien...

Juste des formes et des mouvements...

Fugaces ombres...

Comme quelque chose de reposant quoi...

Et cet air un peu frais qui te transperce aussi...

Je pourrais rester des heures là et las...

Hélas...

Figé...

Comme ça...

Sans cligner les yeux...

Comme face à un miroir plutôt que devant toi et toi-même...

Et moi...

Comme l'impression agrable d'être relié à toi par des fils invisibles...

Des cables ouais...

Une fenêtre ouverte sur la fermeture de nos peut-être...

Ca veut rien dire des fois mais j'aime bien la tournure que peuvent prendre les formes et les sens des mots...

...

Chapitre 13

Hey !

Tu vas où comme ça ?

Hey !

T'es revenu ?

Déjà ?

Je pensais pas te revoir. ..

Déjà je veux dire...

J't'ai manqué ?

Non....

Oui...

Ou si peu...

Trop même. ..

Mais où tu étais ?

L'impression d'une éternité...

Ou si peu...

Combien ?

10 ans ?

Putain...

Ca passe vite...

10 ans...

Et te voila...

Comme si de rien n'était...

Le même sourire...

La même tendresse...

La même joie de vivre...

C'est drôle...

Je veux dire de dire ça...

Ah bon ?

Tu trouves ?

Parler à un mort...

C'est pas courant...

Ca veut dire quoi ?

Que t'en a plus rien à foutre de moi ?

Ou bien ?

Comme si je parlais à un mur...

Je sais plus pourquoi je dis ça...

Ah oui ça y est...

Ca me revient...

L'amour que tu as pour cette personne il va où quand elle doit disparaître ?

Tu le gardes en toi ou tu le perds avec elle ?

Putain...

...

Déjà...

J'ai pas envie d'avoir 37 ans...

Si je les ai je me flingue...

Mince...

Trop tard...

J'ai dépassé de quelques mois...

Pfff...

Et puis j'ai pas d'arme,  je suis pacifiste et non-violent...

Merde...

Rien ne fonctionne comme je veux...

J'voulais me marier...

Avec toi...

Avoir des gosses...

Avec toi...

Une maison que t'aurais décorée...

On aurait fait des photos et pleins de trucs cool...

Oui je pense...

Alors qu'est-ce t'attends pour le lacher et venir avec moi...

...

Chapitre 14

Toutes les histoires ont une fin...

Celle-ci n'en avait pas...

Je me rappellerai toujours de l'éclat de tes yeux...

Sans jamais deviner de quelle couleur ils sont...

Alternant entre le bleu et le gris...

Mais toi tu regardes vraiment les gens dans les yeux...

Ton pendentif aussi autour de ton cou...

Comme une petite clé qui brille...

Jolie comme tout...

L'éclat de ces brillants à tes oreilles alors que d'habitude tu n'en mets pas...

Ca te rend encore plus belle...

Je voudrais m'accrocher à toi comme un fou s'accroche à ses rêves...

Ou comme un gosse...

Je voudrais me rappeler de tout ça...

Toujours...

Tous ces petits détails qui signifient rien pour les autres...

Car je pourai jamais t'oublier...

Non...

Jamais...

Non...

Jamais...

Jamais...

Jamais...

...

Retour à l'accueil