Troisième partie...

C'est ce quon appelle rentrer dans la peau du personnage...

Je sais plus écrire ni penser ni parler...

Comme si ma langue était coupée en morceaux...

Je bredouille...

C'est plus moi qui parle...

C'est cette femme...

D'un certain age...

J'ai du mal à discerner la couleur de mes yeux...

Parce que ce ne sont plus les miens...

Ses yeux sont bleus...

Les miens marrons...

Drôle de mélange de couleur(s)...

Comme un suicide artistique...

Comme si tu mangeais des tubes de peinture et buvais un verre de petrole...

Nevroses...

Au pluriel...

Avec l'impossibilité d'etre heureux qui attire les mouches... 

J'ai mal aux jambes...

Elle avait de l'arthrose sans doute...

Je sens pleins de petites betes sur mon visage...

Comme des milliers de cafard à l'interieur de moi qui circulent...

Ce n'est pas aisé...

Comme se couper une oreille et l'offrir à une pute...

On est où ici ?

Au loin je vois comme une fumée...

Un immeuble qui brûle...

Ca pue...

Ca fait mal...

J'entends de la musique Rock par dessus les flammes...

Un vrai charnier...

Ambiance de guerre ou d'apocalypse...

Comme si tu regardais les essais nucléaire avec une paire de Rayban... 

Ca me fait penser à un concert du groupe Miss Parker...

C'était y a des années dans une espèce de petite papeterie ou librairie...

Je sais plus trop bien...

Mes souvenirs se mélangent avec L. ...

Les miens, les siens, ceux que j'invente et ceux qu'on m'impose...

Y avait beaucoup de monde...

C'était une drole d'ambiance...

Deux guitaristes et une basse au milieu de tout...

Au milieu de rien aussi...

Comme ici...

Les fantomes du passé sont comme des ombres...

Furtives...

Fugaces...

Impénetrables, imperméables à tout...

C'est ce qui reste, juste des sensations...

Olfactives et auditives...

Fin de la troisième partie...

...

Retour à l'accueil