Deuxième partie...

Ca y est...

Car en fait y a toujours une suite...

Alors imagine que ça finisse pas finalement...

Ouais imagine...

Qu'il n'y avait ni début ni fin ni sens à tout ceci...

Juste des mots, des lettres et des sons...

Aurais-tu de la peine si tu savais que j'allais mourir ?

Imagine oui que ce soit vrai pour une fois...

Qu'est-ce que tu aimerais me dire ?

M'aimerais-tu ?

La mort ne change rien à l'amour...

C'est pas un jeu...

Jamais...

Jamais...

C'est pas naturel...

C'est totalement artificiel...

Eternel...

Bref...

Tu penserais à quoi cette fraction de seconde juste avant...

Avant que...

Tu écouterais de la musique...

Jamais...

Tranquille...

Sur ton lit d'hopital...

Tu regarderais ton coeur battre sur l'osciloscope... 

Tranquille...

Lumière verte vascillante...

Tu regarderais la couleur morne du plafond...

Tu écouterais la voix rauque de ton voisin...

Pas tranquille...

Epuisé...

Tu sentirais les souffles des respirations au-dessus de toi et les larmes te tomber dessus...

Tu comprendrais pas que toute cette agitation, c'est pour toi...

A ce moment là...

Toutes ces personnes qui te regardent d'en haut, c'est pour toi...

Une main t'attrape la main...

Ca fait chaud soudain...

Tu souffres plus...

Se sentir léger soudain...

Ca me rappelle quand maman me tenait par la main dans la rue...

Comme un prolongement d'elle-même...

Cette chaleur qu'on perd en grandissant parce qu'on peut plus monter sur ses genoux ou se faire border...

Elle est là mais elle est plus là...

Elle me regarde encore une dernière fois...

C'est...

Bref...

Fin de la deuxième partie...

...

 

 

Retour à l'accueil