Première partie...

Mossieur ?

Oui...

Vous me ramenez pas chez-moi ?

Non...

Vous me trouvez jolie ?

Oui...

Oh merci...

De rien petite...

Toutes ces voix dans ma tête...

Des voix de mecs qui essayent de me parler...

De m'embobiner...

Dès que tu leur demandes du feu pour ta clope...

Ils croient que c'est bon t'as gagné...

Ils  veulent tous me mettre dans leur pieu...

Dès que je leur dis bonjour...

Dans tous les sens du terme...

Le lit et la bite c'est pareil, non ?

Ouais, pareil...

Ils me montrent tous leur bite comme si c'était un trophée ou une récompense...

Ou la plus belle chose que j'ai jamais vue...

Le lit d'amour devient lit de mort...

Quoi que tu fasses t'es à la même place...

C'était le quatorze février...

J'aime bien écrire les chiffres en lettres toutes accrochées...

Il fait presque pas froid...

Je m'en souviens comme si c'était hier...

Alors que c'était y a deux jours...

Déjà...

J'avais mis ma mini-jupe...

La bleue...

Parce qu'elle m'allait trop bien...

Et qu'à seize ans on se sent déjà un peu libre...

Et désirable...

Trop...

Peut-être...

Mais j'ai pas d'amoureux pour passer la soirée avec moi...

Je m'en fiche...

Je dois garder des gosses de toute façon...

Un peu d'argent de poche de temps en temps...

Argent facile à les faire bouffer, les laver et les regarder dormir pendant que tu mates un film...

Ou téléphones trois plombes aux copines du bahut...

Ouais babysitter...

Trop la classe quoi...

Je pourrais me payer de nouvelles fringues ou en mettre de côté pour partir en voyages...

Un jour...

Ouais j'me tirerai(s) d'ici...

J'en suis sûre et certaine...

Ouais...

Autant que le bon Dieu m'a filé une sacrée paire de seins...

Deux heures après y avait déjà plus de bus...

Mais une voiture arrive...

Au loin...

Presque les phares éteints...

Le genre de truc qui te met direct en confiance...

Elle s'arrête à mon niveau...

Dans la voiture y avait un mec...

Le mec dans la voiture le genre costard cravate qui descend la vitre en appuyant sur un bouton...

Le genre de musique qui sort de l'autoradio c'est style la Septième Symphonie de Beethoven...

Mais tu sais celle en Allegretto...

Le Deuxième Mouvement quoi...

T'as cru que j'étais conne ?

Il me regarde avec son sourire en émail diamant...

Tu suces ?

E toi connard ?

Je savais j'aurai pas du mettre ce rouge à lèvre trop rouge sur mes lèvres...

Connard...

Pardon...

Excuse-moi...

De loin j'ai cru que t'étais une pute...

Allez monte...

Tu vas où ?

Charmant...

La musique est trop forte...

J'entends pas tout ce que tu dis...

Je monte à côté du gros lourdeau qui trompe sa femme après le boulot...

Sucer c'est pas trompé, hein ?

Tout ça parce que tu veux rentrer chez-toi...

Mais t'as pas de chez-toi...

Chaque fois qu'il passe ses vitesses, il met la main sur mon genou...

Je deteste ça...

Au cas où il aurait pas compris...

Ma jambe n'est pas un levier de vitesse...

Il attrape ma main pour la poser sur sa braguette...

Mossieur ?

Oui...

Vous me ramenez pas chez-moi ?

Non...

Vous me trouvez jolie ?

Fin de la première partie...

...

Retour à l'accueil