Chapitre 9...

Quand t'aimer était devenu une contrainte...

Une contrariété...

Un truc insensé...

Insensible...

Me provocait plus rien...

Qu'illusions et desamour...

Quand c'est perdu, fouttu, barré...

Que j'allais plus souvent à la poste que chez-toi...

Que te crier dessus à te rendre dingue c'était comme se couper la langue...

Que ça servait à rien...

Que me mettre 2 doigts au fond de la gorge me faisait plus vomir que penser à toi...

Je t'ai détesté encore plus...

Et que au final finalement je m'en fous...

Que tu me fasses plus bander ou envie je m'en fous...

J'étais affamé d'autres personnes...

Tu veux savoir ce que ça fait d'être triste...

Regarde-toi dans un miroir...

Tu me les brises...

Mais j'ai pas de haine en moi...

C'est que j'invente tout...

Tu n'existes pas...

J't'ai créée...

Même notre rupture est littéraire...

Rien n'a de sens...

T'étais même pas jolie...

J'aurai pu t'imaginer plus belle...

Surréalisme...

J'étais spécialiste de tes défauts...

 ...

Retour à l'accueil